Productions locales et PAT

De la valorisation des productions locales au Pays de Bray…


Le territoire du Pays de Bray est fortement marqué par l’élevage et certaines de ses productions sont associées à des signes officiels de qualité et d’origine. Il abrite également une grande diversité de producteurs. Cependant ceux-ci sont faiblement structurés et/ou ne valorisent pas collectivement les productions agricoles locales.

En 2006 et 2009, différentes initiatives pour la valorisation des productions locales ont émergées sans aboutir à une réelle stratégie de développement. De 2018 à 2020, une étude a alors été lancée par le PETR afin d’identifier les opportunités de développement et de valorisation des productions locales en Pays de Bray. La Chambre d’agriculture de la Seine-Maritime et les Défis Ruraux (CIVAM) ont proposé de conduire cette mission dans le respect des objectifs portés par le PETR. Cette étude s’est alors réalisée en trois phases :


Phase 1 : le diagnostic

Une première phase de diagnostic portée sur la caractérisation de l’offre et de la demande a été réalisée en 2018. Celle-ci a permis de faire émerger les potentiels de développement de la filière alimentaire en Pays de Bray, les critères de réussite, mais aussi les difficultés et les besoins. Quatre objectifs ont alors permis de proposer une quarantaine de pistes d’actions à mettre en œuvre pour développer les filières locales :

  • Développer l’offre et la consommation de produits locaux

  • Répondre aux attentes de qualité des consommateurs

  • Mieux valoriser l’offre de produits existante sur le territoire

  • Accompagner les producteurs à s’adapter à la demande des consommateurs.

Phase 2 : la concertation

La pertinence des pistes d’actions proposées a été évaluée par une diversité d’acteurs du système alimentaire sur le territoire brayon : producteurs brayons, structures ressources, représentants des GMS, offices de tourisme, porteurs de projets, élus... Tous ces acteurs se sont réunis à l’occasion de groupes de travail où ils ont pu échanger et élaborer un plan d’action opérationnel.


Phase 3 : l’élaboration du plan d’action

Sur la base des pistes d’actions validée lors de la concertation, huit axes stratégiques ont alors été développés :

  • Axe 1 : Favoriser l’installation et l’intégration dans les filières des porteurs de projets en circuit court

  • Axe 2 : Valoriser et développer les productions labellisées et durables du Pays de Bray

  • Axe 3 : Renforcer la compétitivité des productions agricoles locales

  • Axe 4 : Créer des outils mutualisés pour les acteurs des filières de productions et de transformations agricoles

  • Axe 5 : Améliorer la visibilité et communiquer sur l’offre en produits locaux

  • Axe 6 : Consolider les modes de commercialisation et promouvoir les démarches innovantes

  • Axe 7 : Sensibiliser aux enjeux de l’alimentation locale et durable

  • Axe 8 : Mise en place d’un Projet alimentaire territorial (PAT)

Les documents résumant le diagnostic, la concertation, ainsi que le plan d’action peuvent être retrouvés ici.












A la mise en place d’un Projet Alimentaire Territorial sur le territoire


Toutefois, l’alimentation ne se résume pas à la production et à la demande sur un territoire. Elle est aussi reliée à la santé de ses habitants, à la manière dont ils consomment et traitent les déchets alimentaires par exemple. Dans cette dynamique, le PETR a souhaité poursuivre en approfondissant de nouveaux axes en lien avec l’alimentation :

  • L’approvisionnement en produits bio et/ou locaux de la restauration collective et commerciale

  • La lutte contre le gaspillage alimentaire

  • L’accès à une alimentation saine pour tous.

Dans ce cadre, et en lien avec l’axe 8 de l’étude, le PETR du Pays de Bray s’est engagé dans la mise en œuvre d’un Projet Alimentaire Territorial (PAT) dès 2021.


Un PAT, qu’est-ce que c’est ?


Un PAT est un projet collectif visant à rapprocher les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les collectivités territoriales, les acteurs de la société civile et les consommateurs. C’est un outil permettant de développer une agriculture et une alimentation durables sur un territoire en prenant en compte une diversité d’enjeux transversaux : économie alimentaire, culture gastronomique, nutrition et santé, accessibilité sociale…

Ce dernier va donc être mis en œuvre via trois axes :

  • La poursuite du diagnostic aux autres dimensions de l’alimentation

  • La mise en place de la stratégie pour mettre en œuvre le PAT

  • La mise en œuvre opérationnelle d’actions concrètes (création d’une carte interactive, organisation du rallye bio des territoires, conception de supports pédagogiques…)

Pour en savoir plus, contacter le PETR.

  • Facebook Social Icône