Petites Villes de Demain

Vendredi 18 décembre 2020, Madame Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, annonçait les 160 lauréats Petites Villes de Demain sur la région Normandie. Les communes brayonnes ont été notamment accompagnées par les services du PETR et la DDTM pour répondre à l’appel à manifestation d’intérêt.

Le programme Petites villes de demain a été lancé le 1er octobre 2020 pour les villes de moins de 20 000 habitants exerçant une fonction de centralité à la fois d’équipements et de services. Il permet de bénéficier d'un soutien spécifique de l'État et de ses partenaires pour leurs projets de revitalisation. C’est un programme de cohésion territoriale déployé à l’échelle nationale et décliné dans chaque région en fonction des dispositifs existants et des stratégies territoriales locales.


En Pays de Bray, 5 communes étaient présélectionnées : Londinières, Neufchâtel-en-Bray, Saint-Saëns, Forges-les-Eaux et Gournay-en-Bray. Chacune pouvait présenter un projet de revitalisation plus ou moins ambitieux afin de devenir une petite ville de demain. Le PETR a proposé un accompagnement adapté aux besoins des élus, en reprenant les données des différents diagnostics spécifiques comme le SCoT, le SLD ou encore l’étude touristique en lien avec les projets portés, en accompagnant à la rédaction des candidatures et en proposant des temps d’échanges, de construction et de relecture.


Les élus de Londinières ont présenté un projet de revitalisation du centre-bourg en trois axes : une campagne de réhabilitation énergétique des bâtiments publics, l’aménagement d’un lieu de vie partagé et intergénérationnel en centre-bourg et des aménagements en faveur des mobilités actives reliant le cœur de bourg.


Saint-Saëns et Neufchâtel-en-Bray ont présenté une candidature commune reposant sur la redynamisation du commerce et de l’artisanat, de l’attractivité résidentielle et de l’espace public et du développement de l’offre culturel et de loisirs. Saint-Saëns souhaite ainsi s’engager dans la réhabilitation du cinéma-théâtre et la création d’une maison des jeunes. Une micro-folie itinérante entre les deux communes est également en projet, ainsi qu’une étude de faisabilité pour la valorisation du patrimoine en lumière. Neufchâtel-en-Bray souhaite finaliser l’agrandissement de la Boutonnière et poursuivre le projet de la Maison du Fromage.


Les élus de Forges-les-Eaux et Gournay-en-Bray ont également présenté une candidature commune. Leur projet repose sur le renforcement de l’attractivité pour dynamiser leurs centres-villes. Chaque commune porte un projet d’aménagement et de réhabilitation des entrées de villes et des rues dans un but de valorisation de l’image de chaque centre-bourg, de sécurisation des déplacements et d’apaisement de la circulation. Les élus souhaitent s’engager dans une politique de dynamisation du commerce et de valorisation des atouts touristiques par l’intermédiaire de solutions numériques. La ville de Forges-les-Eaux souhaite également engager une réflexion autour de la création d’une médiathèque / centre culturel « à taille humaine » et modulable.


Le programme Petites Villes de Demain propose un accompagnement à la fois technique et financier pour permettre aux élus des communes lauréates de réaliser leurs projets sur la durée du mandat. Le PETR poursuivra son accompagnement afin de générer du lien entre les stratégies qu’il porte et les projets de développement des communes mais également afin de poursuivre les dynamiques à l’échelle du Pays de Bray.